Madame Parfaite

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous un nouvel extrait de mes chroniques « Envie de cornichons », textes qui ont été écrits durant ma grossesse afin de montrer l’envers du décor, la vraie vie, sans les paillettes et les photos avec des filtres Instagram. Lorsque j’étais enceinte, j’avais toujours l’impression d’être une mauvaise élève à côté de ces futures mères parfaites sur les réseaux sociaux, qui rayonnaient par leur beauté et leur épanouissement. Mais la plupart du temps, ce n’est pas la vraie vie. Alors il était important pour moi de montrer la vérité, et parfois, de pousser des coups de gueule, ou tout simplement de se moquer de tout ça. J’ai donc écrit une série de portraits, assez sarcastiques il faut le dire, sur les différentes femmes que l’on peut croiser lorsqu’on est enceintes, qui nous énervent la plupart du temps. Sauf si vous aussi, vous faites partie de ces femmes parfaites, mais la vérité, c’est que ça n’existe pas.

Bonne lecture et n’hésitez pas à commenter, me faire part de vos ressentis, de votre expérience; sur le blog, et sur Instagram @paulinedesiles.

A bientôt !

Madame Parfaite

Madame P., vous savez, c’est celle qu’on voit dans les magazines féminins ou dans les films. Celle qui rentre encore dans son jean en taille 36 à son 6ème mois de grossesse et qui raconte à qui veut bien l’entendre qu’elle s’est faite engueuler par son gynéco car elle n’a pris que 2 kilos. Celle qui ne se plaint jamais, qui adooooore être enceinte et qui irradie par sa beauté. Ses cheveux ondulent avec une légèreté à en faire pâlir Blake Lively, et brillent comme si elle avait passé 1 mois sous le soleil de Bora-Bora. Sa peau est lumineuse, son teint est radieux. Elle n’a bien sûr pas un seul bouton. Son sourire quasi-permanent affiche des dents plus blanches que jamais, et Madame P. est “trop contente de pouvoir enfin arrêter de boire et de fumer”, sans parler des restrictions alimentaires qu’elle voit comme une bonne excuse pour ne plus manger de “cochonneries”. D’ailleurs, Madame P. se prépare chaque matin un “smoothie détox” à base de concombre, gingembre et betteraves.

Le dimanche, vous trouverez Madame P. dans sa salopette, toujours aussi rayonnante, un pinceau à la main, en train de repeindre la chambre du bébé avec Bichon, l’appareil photo à la main, complètement ébahi par une femme aussi belle avec son petit ventre qui abrite la vie.

Madame P. fait de l’haptonomie avec Bichon, pour apprendre à mieux communiquer avec son bébé pendant la grossesse. Elle a déjà noué une relation très forte avec bébé qui répond au moindre son de la voix de ses parents. D’ailleurs, bébé a déjà l’oreille musicale car Madame P. lui met du Mozart chaque matin. La dernière fois que vous êtes passée chez elle à l’improviste, Madame P. était en train de parler japonais à son bébé. “Leur apprendre des langues étrangères in utéro leur permet d’être plus à l’aise avec les langues lorsqu’ils grandiront”, vous a-t-elle raconté. Si elle le pouvait, Madame P. lui apprendrait également le théorème de Pythagore, mais elle trouve cela un peu compliqué à expliquer, elle qui était nulle en maths au lycée.

Le compte Instagram de Madame P. est alimenté de photos dignes d’un magazine de déco ou de mode. Son style vestimentaire de grossesse a méticuleusement été pensé afin de mettre en valeur ses nouvelles formes, que Bichon adore. La chambre de bébé est tellement bien décorée que Jacadi l’a contactée pour une “collab” dans leur prochain magazine. 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s